Bonheur

L’apprentissage d’une langue étrangère, un secret bien-être

apprentissage d’une langue étrangère Posted On
Posted By Alex Perez - Mental Health Writer, B.A.

Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères présente des avantages que l’on connaît généralement tous : voyager ou vivre plus facilement à l’étranger, postuler à des postes plus variés ou encore regarder ou lire en version originale. Mais les bienfaits de l’apprentissage d’une langue étrangère ne se limitent pas à ceux mentionnés précédemment. En effet, apprendre une langue peut impacter positivement la santé mentale et le bien-être et ce sur plusieurs points.

Les bienfaits de l’apprentissage d’une langue étrangère sur la santé mentale et le bien-être

L’accomplissement et la confiance en soi

apprentissage d’une langue étrangère

Le premier bienfait que l’on peut tirer de l’apprentissage d’une langue est l’accomplissement. Le sentiment d’accomplissement peut être atteint grâce à de nombreuses situations dans notre vie, et atteindre un objectif comme maîtriser une nouvelle langue en fait partie.

Lorsqu’on réussit un objectif concret, peu importe notre niveau, on ressent un sentiment de satisfaction qui impacte positivement notre moral. C’est d’autant plus satisfaisant lorsque l’accomplissement se fait dans une situation sociale, par exemple lorsqu’on arrive à se faire comprendre par un natif de la langue.

Un autre bienfait est l’augmentation de la confiance en soi et cela est étroitement lié à l’accomplissement. En effet, atteindre un objectif ou accomplir une tâche avec succès nourrit considérablement l’égo et donc la confiance en soi.

Recevoir des compliments et des encouragements de la part des professeurs, des « language exchange buddies », ou des natifs est une autre situation qui fait du bien à notre égo. En particulier sur le long terme, l’apprentissage d’une langue peut donc nous permettre de reconnaître et d’apprécier nos propres capacités.

L’aspect social et l’anxiété

apprentissage d’une langue étrangère

L’aspect social est un autre bienfait important. Lorsqu’on apprend une langue étrangère, il est essentiel et même indispensable de pratiquer avec d’autres personnes.

Qu’il s’agisse de recevoir des explications sur un point de grammaire ou de pratiquer la langue orale, l’apprentissage d’une nouvelle langue crée du lien social, même ponctuellement ou sur une courte période.

A long terme, cela peut même permettre de créer des amitiés : lors d’échanges linguistiques, avec des tuteurs/tutrices ou simplement des natifs désireux d’aider ! Avoir du lien social, discuter, échanger avec d’autres personnes est capital pour l’équilibre mental de chacun.

De ce fait, on peut également affirmer que l’apprentissage d’une langue peut aider à travailler sur la timidité ou l’anxiété sociale. En effet, la motivation et la curiosité peuvent dépasser la timidité et nous pousser à entrer en contact avec d’autres personnes, même des inconnus dans certains cas.

De plus, des chercheurs en linguistique ont suggéré que la maîtrise de plusieurs langues serait liée à la « tolérance à l’ambiguïté ». La tolérance à l’ambiguïté est une aptitude psychologique à gérer les situations incertaines ou avec de multiples interprétations. Une personne avec une haute tolérance est capable de gérer la situation de manière constructive et positive, tandis qu’une personne avec peu de tolérance a une vision unique et inflexible et va mal vivre ce genre de situations.

Une étude a montré que les bilingues et polyglottes ont généralement une haute tolérance à l’ambiguïté. L’apprentissage d’une langue nous habitue à mieux tolérer l’incertain, par exemple ne pas comprendre exactement un mot ou une expression. Mieux tolérer l’incertain, c’est par extension mieux gérer d’autres situations et mieux gérer l’anxiété.

Apprendre une langue étrangère implique aussi de créer des moments dédiés à cet apprentissage. Pour certaines personnes, cela leur permet de se concentrer sur leur langue cible et ainsi se détacher, au moins pendant un temps, d’autres sujets de préoccupation ou sources d’anxiété. Voilà un autre bienfait de l’apprentissage d’une langue : offrir des moments de pause et un moyen de ne pas « overthink ».

L’épanouissement via le divertissement et l’aspect culturel

apprentissage d’une langue étrangère

Dans certains cas, l’apprentissage d’une nouvelle langue peut être liée à une autre de nos passions. On peut par exemple décider d’apprendre la langue d’un artiste qu’on apprécie particulièrement ou la langue d’une série télévisée qu’on aime pour pouvoir la regarder en version originale, sans sous-titres.

Cela devient un vrai plaisir d’apprendre puisqu’on peut utiliser des sujets ou des ressources qui sont en accord avec nos intérêts : des séries, des paroles de chansons, des interviews, etc. On améliore donc nos capacités linguistiques tout en se divertissant.

Enfin, l’apprentissage d’une langue s’accompagne souvent de la découverte des cultures et sociétés liées à cette langue. Découvrir une culture permet de mieux comprendre comment la langue est utilisée, de mieux comprendre des expressions ou de l’argot.

De plus, cet échange culturel permet d’élargir notre vision et notre façon de penser, et de favoriser notre développement personnel et notre épanouissement. Apprendre des autres, écouter leurs idées et opinions, découvrir leurs différents modes de vie, cela nourrit nos connaissances mais influence aussi de façon positive, notre santé mentale.

L’apprentissage d’une langue étrangère a donc de nombreux bienfaits sur la santé mentale et le bien-être : apprendre une langue peut stimuler la confiance en soi, aider à réduire l’anxiété sociale, ou encore participer à l’épanouissement personnel. Et n’oubliez pas qu’étudier une langue n’a pas besoin d’être une tâche laborieuse pour engendrer des résultats. Il existe de nos jours de nombreux outils et une multitude de ressources ou de plateformes pour apprendre l’anglais et bien d’autres langues, pour se lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Alors, pourquoi ne pas commencer aujourd’hui ?


Science et avenir: Cerveau : l’apprentissage d’une langue étrangère, c’est bon pour les neurones

Positivr : Apprendre une langue étrangère serait bon pour le moral et la santé !

Syndologie : 10 effets positifs de l’apprentissage d’une nouvelle langue sur notre cerveau !

Related Post