Santé Mentale

Quelles sont les causes de l’anxiété? 9 facteurs

causes de l'anxiété Posted On
Posted By Alex Perez - Mental Health Writer, B.A.

Les troubles anxieux sont la classe la plus courante de maladie mentale.

Les troubles anxieux sont répandus dans tous les groupes d’âge.

Environ 40 millions d’individus souffrent d’une forme d’anxiété aux États-Unis, comme l’indique l’Anxiety and Depression Association of America. Dans le monde, environ 284 millions de personnes en souffrent.

L’anxiété est caractérisée par des sentiments critiques de nervosité, d’agitation et de tension. Expliquer quelles sont les cause de l’anxiété et ses problèmes connexes peut être complexe, car plusieurs facteurs, y compris des facteurs psychologiques, émotionnels et sociaux, peuvent être impliqués.

L’anxiété ne se développe pas soudainement mais plutôt progressivement.

Cet article donne un aperçu approfondi des différentes causes de l’anxiété:

Environnement social

causes de l'anxiété environnement social


Votre environnement social a un impact significatif sur ce que vous ressentez. Quelles sont vos fréquentations? Quel est le niveau de vie dans votre région? Quel est votre niveau de formation?

Examinons de plus près les facteurs sociaux.


-Conflit et violence


Les tensions, les disputes, les conflits et la violence peuvent provoquer ou aggraver l’anxiété. L’apprentissage des stratégies de résolution des conflits peut vous aider à gérer ces conflits. La thérapie cognitivo-comportementale peut vous aider à faire face aux sentiments d’anxiété que ces conflits provoquent et à être proactif la prochaine fois que vous devez faire face à une situation conflictuelle.

La violence tant mentale que physique constitue un autre problème. Si vous êtes dans une relation toxique ou abusive (liaison traumatique), la meilleure chose à faire est de demander des conseils juridiques et un soutien mental pour parvenir à partir le plus rapidement possible.

-Problèmes financiers


Même si de nombreuses personnes confrontées à ce problème ont honte et n’en parlent jamais, l’anxiété financière ou le stress financier est un problème courant. Le mieux que vous puissiez faire pour vous sortir de votre situation actuelle est d’obtenir des conseils financiers. Une fois que cela est fait, vous devez vous concentrer sur l’avenir pour échapper à votre présent stressant. Faites de beaux projets pour l’avenir et essayez de fonder les bases petit à petit.


L’exercice quotidien et la pleine conscience sont d’excellents moyens d’évacuer l’énergie négative avec laquelle vous devez faire face en ce moment.

Supposons que vous ne sembliez pas capable de vous débarrasser de vos sentiments d’anxiété et que vous vous inquiétez constamment pour votre avenir. Dans ce cas, vous devriez consulter votre psychologue pour savoir si vous souffrez d’un trouble anxieux généralisé ou TAG.


-Problèmes de logement


Le sans-abrisme (être SDF) est un sujet particulier car il est le résultat extrême de problèmes financiers. En même temps, les maladies mentales sont souvent à l’origine de la précarité. Il a été prouvé que le stress lié à la précarité amplifie la mauvaise santé mentale et encourageant les problèmes de santé mentale comme la dépression et l’anxiété.


Revenons aux bases. Les problèmes de logement affectent la santé mentale, et les personnes ayant un problème de santé mentale sont une fois et demie plus susceptibles de vivre dans une maison locative. L’incertitude et la pression financière liées à la location de votre maison peuvent sans aucun doute déclencher ou aggraver l’anxiété.


Que faisons-nous si nous avons des difficultés à trouver ou à conserver un logement convenable ou digne? La meilleure chose à faire est de contacter un travailleur social de votre région. Notez que les travailleurs sociaux peuvent également vous donner des lignes directrices pour trouver des solutions à des problèmes de santé mentale comme l’anxiété.

Mode de vie

mode de vie


Le mode de vie, la façon dont vous vivez, y compris vos habitudes et ce que vous consommez, a un impact significatif sur votre santé mentale et peut avoir un impact considérable sur votre niveau de stress et d’anxiété.


-Consommation d’alcool


L’anxiété induite par l’alcool peut durer de quelques heures à une journée entière après avoir bu. L’explication simplifiée est que vos taux d’hormones du bonheur ou de sérotonine diminuent et que les niveaux de vos hormones de stress ou de cortisol augmentent après que les effets enivrants de l’alcool se sont dissipés. Le facteur hormonal, combiné à la déshydratation qui accompagne la consommation d’alcool, vous rend anxieux.


Il existe un lien clair entre l’anxiété et la consommation régulière d’alcool, car lorsque vous buvez, vous vous sentez plus calme. Mais soyez prudent et buvez avec modération. Vous pouvez me croire quand je dis que la consommation excessive d’alcool ne fera qu’aggraver votre anxiété et déclenchera très probablement d’autres problèmes de santé.


-Consommation de drogues (comme la marijuana ou la cocaïne)


Certaines personnes disent que la marijuana soulage l’anxiété. Ce que je dois dire à ce sujet, c’est qu’il a été prouvé que le THC augmente votre fréquence cardiaque. Cela ne me semble pas une bonne idée pour une personne anxieuse. Une utilisation à long terme créera une dépendance psychologique et augmentera votre risque de développer d’autres problèmes de santé mentale.


Sans surprise, fumer du cannabis s’est avéré faire monter en flèche votre taux de cortisol. Ces hormones du stress vous rendront anxieux et même paranoïaque dans certains cas.


La conclusion sur la consommation de marijuana est qu’à court terme et en très faible quantité, elle est bénéfique contre l’anxiété. Mais comme on le voit avec la consommation d’alcool, très peu de gens en consomment en avec modération (très faibles quantités) et seulement pendant une courte période. Donc, la meilleure option est de ne pas d’herbe fumer du tout.


Quant à la cocaïne, c’est une drogue dure utilisée par bien trop de gens pour améliorer leur estime de soi. Comme la cocaïne est un stimulant, elle augmentez votre activité cérébrale et votre anxiété aussi. Si vous commencez à en prendre régulièrement, vous créerez également une dépendance. Alors s’il vous plaît, ne prenez pas de drogue.


-Consommation de caféine


La caféine est un stimulant qui augmentera votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle. Vos niveaux de cortisol et d’adrénaline dans le sang vont également plus que doubler. Donc, si vous êtes une personne anxieuse, ne consommez pas de caféine. N’oubliez pas que presque toutes les boissons existent dans une version sans caféine.


-Consommation d’aliments ultra-transformés (restauration rapide et malbouffe)


S’il vous plaît, commencez à manger de la «vraie nourriture» si vous ne voulez plus vous sentir anxieux et déprimé. Les aliments malsains riches en graisses saturées, en sucre et en sel sont mauvais pour votre cœur et augmentent votre tension artérielle. Les glucides raffinés (présents dans une grande variété de malbouffe et de restauration rapide) peuvent faire fluctuer votre glycémie (le taux de glucose, sucre, contenu dans le sang). Une glycémie basse provoque de l’anxiété.


-Consommation de sucre raffiné (bonbons, soda, tarte…)


Le sucre raffiné stimule vos glandes surrénales, régulant l’hormone du stress cortisol et l’aldostérone, un régulateur de la pression artérielle. Cela fait du sucre raffiné une substance à éviter pour les personnes anxieuses.


-Consommation d’MSG


Glutamate monosodique ou MSG, un exhausteur de goût couramment ajouté aux chips, nouilles instantanées, soupes instantanées, viandes transformées… La consommation de MSG peut augmenter votre taux sanguin de glutamate, un puissant neurotransmetteur excitateur.


-Consommation d’aspartame


L’aspartame, un édulcorant artificiel principalement présent dans les boissons gazeuses diététiques, les chewing-gums, les yaourts aromatisés, les édulcorants de table… L’aspartame pousse notre cerveau à ne plus réguler notre apport énergétique, et nous ne voulons certainement pas cela lorsque nous luttons contre l’anxiété.

-Prendre certains médicaments (effets secondaires)


L’anxiété et le stress peuvent également être déclenchés comme effets secondaires de certains médicaments. L’ingrédient actif de certains médicaments peut vous rendre nerveux et anxieux.

Les médicaments qui peuvent causer de l’anxiété comprennent les médicaments sur ordonnance et en vente libre comme les formulations contre la toux, les médicaments pour perdre du poids et les contraceptifs.

Même les médicaments anti-stress, lorsqu’on en prend trop, nous rendront plus anxieux et déprimé.


-Style de vie sédentaire et ne pas pratiquer de sport


Les personnes menant une vie sédentaire sont plus susceptibles de souffrir d’anxiété parce que leur corps accumule un stress physique qui est interprété de la même manière que le stress émotionnel par notre cerveau et déclenche des hormones qui nous font nous sentir mal.

Si vous décidez de commencer à faire de l’exercice au moins une demi-heure chaque jour à l’extérieur au soleil, vous permettrez à votre corps de produire une quantité saine de sérotonine afin de vous faire sentir heureux et détendu.


Autocritique toxique et état d’esprit négatif

autocritique toxique causes de l'anxiété

-Autocritique toxique: anxiété lors d’événements publics


Les événements publics comme la prise de parole en public, les réunions de bureau, la présentation d’un projet devant des collègues et même la lecture à haute voix sont les déclencheurs courants de l’anxiété. La peur de parler en public est la cause d’anxiété la plus courante.

Cela est particulièrement vrai chez les personnes qui souffrent d’autocritique toxique et qui essaient d’atteindre des normes excessivement élevées. En n’étant pas gentil avec vous-même, vous vous mettez une pression élevée, ce qui déclenchera votre anxiété. Un cercle vicieux peut être créé de cette façon qui vous fera souffrir de crises d’angoisse et de panique. Par la suite vous aurez une autocritique toxique.

Souvent, ce comportement toxique se termine par d’autres pathologies comme la phobie sociale et l’agoraphobie.


Ce type d’anxiété entraîne souvent des crises de panique, des mains moites, une voix tremblante, des tremblements et l’évitement des situations de prise de parole en public à l’avenir. Les fêtes, les rassemblements et les événements sociaux sont également des déclencheurs courants.

Dans cette situation, l’anxiété est souvent déclenchée par la peur d’être jugé ou rejeté par les autres. Le sentiment de ne pas être assez bien par rapport aux autres peut prévaloir lors de tels événements, ce qui vous fait vous sentir stressé et déprimé.

-État d’esprit négatif


Si l’autocritique négative devient un état d’esprit constant, vous pouvez devenir votre pire ennemi sans même vous en rendre compte.

Les pensées négatives ont toujours des résultats négatifs. Le pessimisme et la pression déclenchent le stress et l’anxiété. Se décourager avec des pensées négatives comme «Je suis un bon à rien» ou «Pour quelle raison la vie est-elle si dure avec moi» ou «La vie est trop dure à gérer» peut aller loin en provoquant de l’angoisse et de l’anxiété.


Changez de perspective et découvrez à quel point les choses autour de vous sont belles. Des affirmations positives telles que «je fais de mon mieux afin d’atteindre mes objectifs de vie», «avec mes efforts et mon enthousiasme, j’accomplirai quelque chose d’important dans ma vie» ou «Me expériences de vie vont me montrer de nouvelles façons d’atteindre mes objectifs» peuvent sembler futiles mais sont très importants.

Les personnes positives et qui trouvent une grande satisfaction à atteindre de petits objectifs sont peu susceptibles de souffrir d’anxiété.

Problèmes de santé

problèmes de santé causes de l'anxiété


Un problème de santé grave ou son simple diagnostic n’affecte pas seulement votre santé physique. Les maladies et les problèmes de santé peuvent également affecter votre santé mentale et déclencher de l’anxiété.
Hypertension, problèmes cardiaques, thyroïde hyperactive ou hyperthyroïdie, problèmes respiratoires, douleur intense (8 et plus sur l’échelle de la douleur), le sevrage de certains médicaments et certaines tumeurs comme les tumeurs cérébrales et les tumeurs des glandes surrénales sont des conditions qui imitent les troubles anxieux.


Le fait d’être diagnostiqué avec des maladies chroniques comme le cancer, le VIH ou le diabète produit également immédiatement des sentiments d’anxiété, de panique et de désespoir. La situation actuelle de la pandémie de COVID-19 peut également être stressante pour la plupart des gens. La peur qu’une maladie potentiellement mortelle puisse vous toucher n’importe où peut entraîner de l’anxiété et de la dépression.


Être confronté à la mort ou penser que nous sommes en grand danger déclenche notre réponse de combat ou de fuite, qui est le mécanisme dans notre cerveau responsable de l’anxiété.


Événements traumatiques

évevenements traumatiques


En général, l’anxiété peut avoir des déclencheurs personnels spécifiques comme un parfum, une odeur, un son ou (re)voir une personne. Ces choses simples peuvent déclencher de l’anxiété car elles peuvent vous rappeler un événement traumatisant dans votre vie, que ce soit consciemment ou inconsciemment. Les déclencheurs personnels sont différents pour chaque individu. Ils peuvent être causés par un traumatisme refoulé.


Les phobies telles que l’agoraphobie, l’acrophobie ou l’émétophobie et le trouble de stress post-traumatique peuvent également aggraver vos symptômes d’anxiété.

-Décès d’un être cher


Pendant le processus de deuil, vous êtes submergé par des émotions fortes comme une profonde tristesse et une colère intense. Ces sentiments peuvent être effrayants et déclencher une légère anxiété. Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Après tout, vous venez de vivre un événement traumatisant.

Mais si les symptômes d’un trouble anxieux ne disparaissent pas après six mois, vous devriez consulter un psychologue ou un psychiatre, dépendant de la sévérité de symptômes.


-Blessures, dangers et abus


Les violences physiques, mentales et sexuelles, faire faxe à un danger extrême ou se blesser grièvement peuvent entraîner un état de stress post-traumatique ou un SSPT, même des années après l’expérience traumatique. Le SSPT est un trouble anxieux.


Facteurs génétiques et personnalité

facteurs génétiques


Avoir des antécédents familiaux de problèmes de santé mentale tels que l’abus de substances (l’addiction), la phobie, les troubles anxieux, les troubles du sommeil, de l’humeur ou des conduitess alimentaires figurent parmi d’autres facteurs contributifs.


En d’autres termes, la recherche a prouvé que l’anxiété est génétique, mais que la base biologique n’est pas la seule cause. D’autres facteurs de risque comprennent la (bio)chimie du cerveau, les événements de la vie et la personnalité.


La personnalité joue également un rôle important dans l’anxiété. Les personnes ayant des attributs de caractère spécifiques sont sujettes à l’anxiété. Par exemple, ceux qui sont facilement fâchés, timides, qui manquent de confiance en eux, qui sont obsédés par leur personne ou qui ont besoin de contrôle sont plus susceptibles de développer de l’anxiété au cours de leur vie.

Attentes trop élevées: perfectionnisme, addiction au travail et matérialisme

attentes trop élevées


-Perfectionnisme


Si vous souffrez d’un trouble anxieux, vous êtes probablement un perfectionniste. Le perfectionnisme ou le fait que rien de ce que vous faites ne sera jamais assez bon est une cause d’anxiété. La seule façon de faire face au perfectionnisme est de rester consciencieux mais de vous accepter tel que vous êtes.


-Addiction au travail


L’addiction au travail ou workaholism est une dépendance et un trouble obsessionnel-compulsif ou TOC. Le TOC est un trouble anxieux lié au stress. L’addiction au travail conduit à d’autres conditions comme l’anxiété au travail et le burn-out.


Je sais que dans la plupart des pays, votre patron vous aimera si vous êtes un bourreau de travail, mais être un accro du travail est malsain, et à long terme, il est impossible de maintenir cette situation.


Comment faire face à l’addiction au travail? Le meilleur moyen est de séparer strictement vos heures de travail de votre temps libre et de vous trouver un passe-temps. Les meilleurs passe-temps pour les accros de travail combineraient la pleine conscience et l’exercice comme, par exemple, le yoga ou la marche consciente.


-Matérialisme (vouloir toujours plus et insatisfaction)


Le matérialisme, le vide spirituel, le désir de posséder toujours plus, l’insatisfaction chronique, et essayer d’acheter le bonheur est la route vers l’anxiété et la dépression. Pensez à prendre l’autre voie, celle de la pleine conscience et du minimalisme.

Vous perdrez sans aucun doute quelques biens, mais vous risquez également de perdre votre trouble anxieux en chemin!


Stress lié à la routine

stress lié à la routine


Le stress lié à la routine est lié à la famille, au travail et à d’autres activités quotidiennes. Bien sûr, le stress lié à la routine peut vous donner de l’anxiété.

Comment peut-on y remédier? Deux choses. Tout d’abord, apprenez à dire non. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas le faire, vous avez la possibilité de refuser, même si souvent cette option ne semble pas juste ou raisonnable. La deuxième chose est que vous devez prendre régulièrement du temps pour vous détendre.


Changement d’environnement

changement d'environnement


Changer votre environnement, comme lors d’un déménagement, est stressant et peut angoisser n’importe qui. Mais après un certain temps, vous verrez que c’est passionnant, vous trouvez de nouvelles opportunités et vous vous faites de nouveaux amis. Supposons que l’anxiété initiale de s’éloigner de votre environnement habituel ou sûr ne disparaisse pas après quelques mois ou s’aggrave. Dans ce cas, vous devez consulter un professionnel de la santé mentale, car vous pourriez souffrir d’un stade précoce d’agoraphobie.

Sensibilisation à la santé mentale


Une variété de facteurs sont corrélés et contribuent au développement de l’anxiété.


En analysant le prrincipales causes de l’anxiété, nous remarquons que le défi et l’incertitude qui accompagne le changement sont des facteurs majeurs d’anxiété. Être anxieux est parfois normal, mais si votre anxiété est récurrente ou s’aggrave, vous devez demander de l’aide.

N’oubliez pas que souvent, vous ne pouvez pas reconnaître la raison de vos sentiments d’anxiété ou remédier vous-même aux conditions qui causent votre anxiété.

Ne souffrez pas seul en silence. La meilleure chose à faire est de rechercher des conseils et un soutien psychologique une fois que vous remarquez les premiers signes d’anxiété.

Question: Pensez-vous qu’il existe d’autres causes d’anxiété?


Passeport Santé.net: Les causes et les facteurs de risque des troubles anxieux

Vidal.fr: Quelles sont les causes de l’anxiété ?

Prevention-panique.lu: Les causes des troubles anxieux

Related Post

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires