DépressionStress TensionVie heureuse

Quelle est la durée de vacances idéale selon la science?

durée vacances science Posted On
Posted By Alex Perez

En moyenne, les Américains dépensent 1 000 dollars par an en vacances (1).
Pour les Britanniques, ce montant est encore plus élevé, entre 1 000 et 4 000 £ par an (2). Le Daily Mail affirme même que les Britanniques consacrent en moyenne deux mois de salaire par an à leurs vacances (3).

Les vacances valent-elles cet investissement? Avons-nous vraiment besoin de vacances? Et si oui, quelle est la durée idéale des vacances?

Dans un article du New York Times de 1910, William Howard Taft, 27e président des États-Unis, a déclaré que les vacances idéales devraient être de deux à trois mois pour que l’on puisse reprendre le travail l’année suivante avec la même énergie et efficacité (4).

ÉTUDES SUR L’EFFET DES VACANCES SUR NOTRE SANTÉ

vacances santé


Dans les années 80, une étude avait déjà trouvé un lien entre les vacances et une augmentation de la satisfaction à l’égard de la vie (5).


Dans les années 90, une autre étude a montré que les employés étaient moins susceptibles d’ avoir un burnout après avoir pris des vacances (6). Les résultats de cette étude ont été confirmés en 2011 par une étude plus récente (6.1)


Ces études ont été complétées par une étude de l’an 2000 qui a prouvé que prendre des vacances améliorait l’humeur (7). Cette recherche a également été renforcée plus tard, en 2010, par une étude plus récente (7.1).


En 2006, une étude a également lié la prise de vacances à une réduction des problèmes de santé (8).


Cependant, une étude réalisée en 2009 a prouvé que tous ces effets positifs liés à la prise de vacances étaient de courte durée et disparaissent complètement peu de temps après le retour au travail (9).


En résumé, plusieurs études ont observé une légère augmentation de la satisfaction à l’égard de la vie ainsi qu’une légère diminution du degré d’épuisement et du nombre de problèmes de santé. Après deux à quatre semaines, l’effet positif des vacances n’était plus apparent dans ces études (10), (10,1), (10,2), (10,3).

NOTRE SANTÉ PENDANT NOS VACANCES


Plusieurs études indiquent que pour de nombreuses personnes, le début des vacances est associé à une augmentation du stress, de l’hypertension artérielle, de la mauvaise qualité du sommeil et de la mauvaise humeur. Le début des vacances peut également être accompagné de symptômes physiques tels que maux de tête, fièvre ou douleurs à l’estomac. (11), (11.1), (11.2)

Selon le docteur Anita Sanz, Ph.D., psychologue clinicienne, les dépressions ont tendance à augmenter pendant les vacances en raison des attentes élevées qui mènent au stress, aux problèmes familiaux et à l’incapacité de répondre à ces attentes élevées (12).

Une étude néerlandaise a également révélé que la santé et le bien-être des personnes étudiées diminuaient déjà une semaine avant leur départ en vacances. Cela était dû à l’augmentation de la charge de travail juste avant de partir en vacances. Cette diminution était plus notable chez les femmes qui ont également connu une augmentation de la charge mentale ménagère (13).

QUELLE EST LA DURÉE IDÉALE DES VACANCES?

durée idéale vacances

LA DURÉE IDÉALE DES VACANCES


L’Université de Tampere en Finlande a étudié environ 50 vacanciers pendant leur séjour et a constaté que le sentiment de bonheur et de satisfaction atteignait un sommet vers le huitième jour de vacances, puis diminuait progressivement (14).


Le Dr Jessica de Bloom, qui dirigeait l’équipe de recherche, a déclaré au Wallstreet Journal que «huit jours semblent être la durée idéale pour tirer le meilleur parti de vos vacances» (15).

Après avoir lu cet article dans le Wallstreet Journal, l’expert en ressources humaines Tim Sackett a écrit qu’il pense qu’il serait avisé de quitter le travail un peu plus tôt vendredi pour commencer vos vacances afin que vous ayez du temps avant et après vos huit jours de vacances. (16 ).

NE PAS PARTIR EN VACANCES


Vous pouvez toujours choisir de ne pas partir du tout en vacances, mais des recherches ont montré que c’est une très mauvaise idée à long terme car sauter des vacances est associé à la maladie et à un décès prématuré (17).

PARTIR EN VACANCES RÉGULIÈREMENT


Une équipe de chercheurs japonais a constaté que les personnes qui partaient régulièrement en vacances avaient généralement un style de vie plus sain, en ce qui concerne le tabagisme, l’activité physique, le sommeil et la nutrition (18). Cela prouve que les vacances sont difficiles à étudier en soi mais font plutôt partie d’un mode de vie.

À QUOI RESSEMBLENT LES VACANCES IDÉALES?

vacances idéales

Pendant les vacances idéales, les activités doivent être combinées avec des moments de détente. L’équilibre doit être trouvé entre la satisfaction que vous tirez de nouvelles expériences et le plaisir et la relaxation qu’apportent de faibles attentes sociales associées à une faible activité physique et intellectuelle (19), (19.1).

Pendant nos vacances, on devrait visiter des endroits tout à fait nouveaux car découvrir de nouveaux endroits nous met au défi de nous adapter à de nouveaux environnements, cultures et routines. Cela produit un pic de dopamine, l’hormone du plaisir.


Peter Vuust, professeur de neurosciences à l’Université d’Aarhus au Danemark déclare: «Si l’expérience est unidimensionnelle, vous vous en lasserez très vite. Mais si l’expérience est diversifiée et stimulante, elle restera intéressante. Dans ce cas, le pic de bien-être sera reporté (20) ».

Un peu moins de la moitié de notre joie de vacances s’avère provenir de la nouveauté, ou du sentiment que les stimuli sont différents de ceux que nous ressentons dans notre vie quotidienne. Lors de vacances plus longues, cependant, nous avons plus de temps pour nous habituer aux stimuli qui nous entourent.

Jeroen Nawijn, chercheur à l’Université de Breda, déclare à ce sujet: «Je ne pense pas que les vacanciers connaissent un pic de bien-être pendant des vacances relativement courtes» (20) Une théorie en déduit que pendant des vacances plus longues, les gens commencent tout simplement à s’ennuyer, comme quand on écoute la même chanson trop souvant. Cependant, cela peut être contrecarré en prenant la liberté de changer régulièrement d’activité pour éviter l’ennui.


Selon Ondrej Mitas, chercheur en émotion à l’Université de Breda, ce qui précède est précisément la raison pour laquelle le pic de bien-être est atteint beaucoup plus rapidement pendant les vacances en famille. Pendant les vacances en famille, il est beaucoup plus difficile de se permettre d’anticiper nos besoins individuels (20).


Il faudra une introspection profonde, des essais et des erreurs, pour déterminer ce qui nous rend heureux et pour combien de temps. C’est la seule façon de retarder ce pic de bien-être durant nos vacances.

CONSEILS POUR DES VACANCES RÉUSSIES

conseils vacances

Il est recommandé de faire de l’exercice après votre dernier jour de travail. L’exercice vous aidera à vous débarrasser du stress associé à votre travail. De cette façon, vous vous débarrassez de vos hormones de stress et vous vous videz la tête. Il est important de se déconnecter mentalement du travail afin de ne pas développer de douleurs physiques liées au stress au début de vos vacances (21).

Il n’est pas recommandé de ne prendre qu’une seule longue vacances par an. Les effets positifs des vacances s’estompent rapidement quelle que soit la durée de vos vacances. C’est pourquoi il est préférable de prendre régulièrement de longs week-ends combinés à de courtes vacances afin de se sentir frais et reposé toute l’année (22).

Après vos vacances, recommencez progressivement à augmenter la charge de travail. Gardez un ou deux jours de congé avant de reprendre le travail et évitez à tout prix les heures supplémentaires pendant les premières semaines après vos vacances. Un retour au travail sans stress combiné à des activités relaxantes après le travail vous permet de profiter plus longtemps des effets positifs de vos vacances (23).


Il est également important de pouvoir se déconnecter complètement de son travail. Pour vous permettre de faire cela, vous devez conclure des accords clairs avec votre employeur concernant le moment où vous pouvez et ne pouvez pas être atteint (24).

Selon l’étude annuelle d’Expedia sur les jours de congé non-pris, les Américains prévoient de prendre une semaine supplémentaire (cinq jours) de vacances d’ici 2021. Avec cette nouvelle mentalité qui favorise la prise de tous les jours de vacances, les jours de congé non-rpis seront bientôt chose du passé.

En 2020, les Américains n’ont bénéficié en moyenne que de 8 jours de vacances.
Cette année, il y aura un retournement de situation et la plupart des Américains ont déjà prévu de prendre tous leurs jours de vacances (13 jours). (25)

Combien de temps durent vos vacances en moyenne?


  1. https://eu.usatoday.com/story/money/2019/11/29/this-is-how-much-the-average-person-spends-on-the-holidays-in-every-state/40688517/

2. https://www.statista.com/statistics/1130632/average-vacation-spending-uk/

3. https://www.dailymail.co.uk/travel/article-2587907/Average-British-family-spends-whopping-TWO-MONTHS-salary-summer-holiday.html

3.1 https://thepsychologist.bps.org.uk/volume-28/august-2015/making-holidays-work

 4. How long should a man’s vacation be?, 1910, July 31. NYTimes.

https://www.nytimes.com/1910/07/31/archives/how-long-should-a-mans-vacation-be-president-taft-says-every-one.html

5. Lounsbury, J. W., & Hoopes, L. L. (1986). A vacation from work: changes in work and nonwork outcomes. Journal of Applied Psychology, 71, 392–401.

6. Westman, M., & Eden, D. (1997). Effects of a respite from work on burnout: Vacation relief and fade-out. Journal of Applied Psychology, 82, 516–527.

6.1 Kühnel, J., & Sonnentag, S. (2011). How long do you benefit from vacation? A closer look at the fade-out of vacation effects. Journal of Organizational Behavior, 32, 125–143.

7. Strauss-Blasche, G., Ekmekcioglu, C., & Marktl, W. (2000). Does vacation enable recuperation? Changes in well-being associated with time away from work. Occupational Medicine, 50, 167–172.

7.1 Nawijn, J., Marchand, M., Veenhoven, R., & Vingerhoets, A. (2010). Vacationers happier, but most not happier after a holiday. Applied Research in Quality of Life, 5, 35–47.

8. Fritz, C., & Sonnentag, S. (2006). Recovery, well-being, and performance-related outcomes: the role of workload and vacation experiences. Journal of Applied Psychology, 91, 936–945.

9. De Bloom, J., Kompier, M., Geurts, S., De Weerth, C., Taris, T., & Sonnentag, S. (2009). Do we recover from vacation? Meta-analysis of vacation effects on health and well-being. Journal of Occupational Health, 51, 13–25.

10. Lounsbury, J. W., & Hoopes, L. L. (1986). A vacation from work: changes in work and nonwork outcomes. Journal of Applied Psychology, 71, 392–401.

10.1 Westman, M., & Etzion, D. (2001). The impact of vacation and job stress on burnout and absenteeism. Psychology and Health, 16, 95–106.

10.2 Gilbert, D., & Abdullah, J. (2004). Holidaytaking and the sense of well-being. Annals of Tourism Research, 31, 103–121.

10.3 De Bloom, J., Kompier, M., Geurts, S. et al. (2009). Do we recover from vacation? Journal of Occupational Health, 51, 13–25.

11. Pearce, P.L. (1981). ‘Environment shock’: A study of tourists’ reactions to two tropical islands. Journal of Applied Social Psychology, 11, 268–280.

11.1 Vingerhoets, A.J.J.M. & Van Huijgenvoort, M. (2002). Leisure sickness: A pilot study on its prevalance, phenomenology, and backround. Psychotherapy and Psychosomatics, 71, 311–317.

11.2 Blasche, G.W., Weissensteiner, K. & Marktl, W. (2012). Travel-related change of residence leads to a transitory stress reaction in humans. Journal of Travel Medicine, 19, 243–249.

12. https://www.forbes.com/sites/quora/2017/12/13/why-does-depression-tend-to-increase-during-the-holidays/?sh=27533d224a6d

13. Nawijn, J., De Bloom, J. & Geurts, S. (2013). Pre-vacation time: Blessing or burden? Leisure Sciences, 35, 33–44.

14. De Bloom, J., Geurts, S.A.E. & Kompier, M.A.J. (2013). Vacation (after-) effects on employee health and well-being, and the role of vacation activities, experiences and sleep. Journal of Happiness Studies, 14, 613–633.

15. https://www.wsj.com/articles/smartest-way-to-take-a-vacation-1437406680

16. https://timsackett.com/2015/07/27/taking-a-vacation-from-my-vacation/

17. Gump, B. B., & Matthews, K. A. (2000). Are vacations good for your health? The 9-year mortality experience after the multiple risk factor intervention trial. Psychosomatic Medicine, 62, 608–612

18. Tarumi, K., Hagihara, A. & Morimoto, K. (1998). An investigation into the effects of vacations on the health status in male white-collar workers. Environmental Health and Preventive Medicine, 3, 23–30.

19. Stone, A. A., Kennedy-Moore, E., & Neale, J. M. (1995). Association between daily coping and end-of-day mood. Health Psychology, 14, 341–349.

19.1 Tinsley, H. E. A., & Eldredge, B. D. (1995). Psychological benefits of leisure participation: a taxonomy of leisure activities based on their need-gratifying properties. Journal of Counseling Psychology, 42, 123–132.

20. https://www.bbc.com/worklife/article/20190404-how-to-calculate-your-perfect-holiday-length

21. Vingerhoets, A.J.J.M. & Van Huijgenvoort, M. (2002). Leisure sickness: A pilot study on its prevalance, phenomenology, and backround. Psychotherapy and Psychosomatics, 71, 311–317.

22. Strauss-Blasche, G., Muhry, F., Lehofer, M. et al. (2004). Time course of well-being after a three-week resort-based respite from occupational and domestic demands. Journal of Leisure Research, 36, 293–309.

23. Strauss-Blasche, G., Muhry, F., Lehofer, M. et al. (2004). Time course of well-being after a three-week resort-based respite from occupational and domestic demands. Journal of Leisure Research, 36, 293–309.

24. Sonnentag, S. (2012). Psychological detachment from work during leisure time. Current Directions in Psychological Science, 21, 114–118.

25. https://newsroom.expedia.com/2021-02-03-Americans-Plan-to-Take-an-Additional-Week-of-Vacation-This-Year-Expedia-Reports


Nouvelobs.com: Vacances : combien de temps partir pour revenir en pleine forme à la rentrée ?

Business Insider.fr : Il y a une raison scientifique qui explique pourquoi 2 semaines de vacances sont en fait du gâchis

De motivateur.fr: Pour récupérer au maximum, voici combien de temps doivent durer vos vacances

Related Post

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments