AgoraphobieAnxiétéAnxiété socialeCrises de paniqueDépressionInsomnieStress Tension

La thérapie rationnelle émotive vous conviendrait-elle?

thérapie rationnelle émotive Posted On
Posted By Alex Perez

Qu’est-ce que la thérapie rationnelle émotive?


La thérapie rationnelle émotive ou la thérapie rationnelle émotive comportementale (TRE-TREC) est une thérapie cognitivo-comportementale dans laquelle la façon de regarder le monde qui nous entoure et les événements qui l’accompagnent sont ajustées par des exercices ciblés.

Ce faisant, on obtient une vision plus positive de nos vies et obtient des résultats en mettant de côté les pensées qui bloquent notre développement mental.

Nos émotions et leurs éffets sont au cœur de la thérapie rationnelle émotive.


Albert Ellis, fondateur de la thérapie rationnelle émotive


Albert Ellis est un docteur en psychologie clinique qui a développé une thérapie rationnelle émotive dans les années 50. Il a commencé comme psychologue clinicien et il a découvert que cette forme de thérapie avait des lacunes. Grâce à toutes les données qu’il avait recueillies au fil des ans sur ses patients, il a développé cette nouvelle forme de thérapie.


La thérapie rationnelle émotive est basée sur la distinction entre les émotions négatives saines et les émotions négatives malsaines.

Les émotions négatives saines sont des émotions qui font partie de notre façon de penser saine et normale.

Par exemple, il est logique que vous soyez triste lorsqu’un membre de la famille tombe gravement malade.

Dans le cas d’émotions négatives malsaines, les blocage mental seront supprimés afin que les comportements inappropriés et les émotions irrationnelles soient remplacés par des émotions rationnelles.

Par exemple, il n’est ni sain ni logique que vous paniquiez lorsque vous êtes au volant, car vous êtes sûr que quelque chose de grave va se produire.

C’est une pensée irrationnelle qui peut être transformée en une pensée rationnelle où vous réalisez que tout ce que vous faites dans la vie est associé à une forme de risque mais que cela ne doit pas vous empêcher de faire des activités dans votre vie.


Dans ses travaux ultérieurs, Ellis a changé TRE (RET en anglais) en TREC (REBT en anglais) pour mettre davantage l’accent sur l’aspect comportemental en plus de l’aspect émotionnel de la thérapie rationnelle émotive.


Comment fonctionne la thérapie rationnelle émotive?

thérapie rationnelle émotive comment fonctionne


La thérapie rationnelle émotive est basée sur le modèle ABC:

A événement, circonstance, raison;
B conviction, croyance, pensée;
C conséquence, effet, résultat.

Dans ce cas, ce n’est pas l’événement (A) qui est à l’origine de l’effet (C) mais la conviction (B). Ce ne sont donc pas les événements en eux-mêmes qui détermineront votre état d’esprit, mais plutôt la façon dont vous voyez la vie en général et ces événements en particulier.


La thérapie rationnelle émotive est également connue sous le nom de formation sur l’efficacité rationnelle, car le but de la thérapie est de vous « faire changer de lunettes » en appliquant des exercices ou des techniques très ciblés.


L’explication simplifiée est que vous vous entraînerez systématiquement pour échanger vos lunettes bleu foncé contre des lunettes rose clair.


Ce faisant, (A) le monde qui vous entoure et les événements qui l’accompagnent resteront inchangés.


Cependant, le progrès se fera remarquer du fait que le résultat de vos actions (C) sera meilleur.


Cela se produit parce que vous apprendrez à échanger vos pensées négatives et votre comportement destructeur, qui sont ancrés dans une certaine forme de croyance, par une manière positive et assertive de regarder la vie (B).


Ce ne sont donc pas les revers auxquels nous sommes confrontés qui sont à l’origine de nos problèmes, mais plutôt nos modes de pensée qui conduisent à des problèmes émotionnels et comportementaux.

Donnons un exemple pratique:


Vous êtes invité pour un entretien et enfilez votre meilleur costume, imprimez votre C.V. , pratiquez quelques réponses standard et vous vous préparez à votre entretien d’embauche étant de bonne humeur.


Quelques jours plus tard, vous recevrez un e-mail vous informant que vous avez été rejeté pour le poste (A) que vous vouliez remplir.


Vous pourriez alors penser que vous n’êtes pas assez bon pour un tel poste et que vous ne réussirez jamais (B négatif). Dans ce cas, vous envoyez quelques C.V. en espérant que quelqu’un répondra.


Ou vous pensez peut-être que statistiquement, il est logique que vous soyez rejeté pour un certain pourcentage des entretiens et que vous avez au moins déjà acquis une certaine expérience dans les entretiens d’embauche, ce qui rendra certainement les choses plus faciles ou plus fluidess la prochaine fois. Alors, vous prenez un moment pour vérifier les points que vous pouvez améliorer et postulez jusqu’à la prochaine invitation d’entretien (B positif).


Le résultat sera radicalement différent dans les deux cas.


Dans le premier cas, vous aborderez votre prochain entretien d’embauche avec crainte et avec une image de soi négative et vos chances de succès chuteront en raison de mauvaise pensées, ce qui entraînera très probablement un rejet. Vous vous sentirez coupable pour cela et la peur de l’échec surgira, rendant le troisième entretien encore plus difficile (C négatif).


Ou vous avez peut-être appliqué une façon de penser constructive et vous êtes allé en toute confiance au prochain entretien d’embauche parce que vous avez déjà acquis de l’expérience et travaillé sur vos faiblesses. Ceci est suivi d’un entretien d’embauche détendu et fluide, après quoi vous êtes embauché (C positif).


Le pensées peuvent créer beaucoup de peurs irréelles qui peuvent vous mettre des battons dans les roues. En travaillant sur ces blocages émotionnels, vous pouvez à nouveau former une vision rationnelle du monde et réagir de manière appropriée.

Apprendre à distinguer les émotions ou réactions appropriées et inappropriées est très important pour le développement personnel du patient.


La thérapie rationnelle émotive distingue deux types de cognition ou la façon dont nous voyons le monde qui nous entoure.

Cognition chaude et froide. Nous avons peu de contrôle sur la cognition froide car ce sont les schémas psychologiques et émotionnels qui se sont formés au fil des ans en fonction de nos expériences de vie. La cognition chaude sont des modèles émotionnels et comportementaux qui se forment après l’analyse, l’ajustement et l’excercise ou la pratique.

Quelles techniques utilise la thérapie rationnelle émotive?

  1. Technique de résolution de problèmes
    Dans le cadre d’une thérapie rationnelle émotive, la technique de résolution de problèmes travaille sur ce que le patient commence à penser selon le modèle ABC. On travaille sur la résolution des conflits, l’assertivité, l’indécision, la procrastination et les compétences sociales.
  2. Technique de restructuration cognitive
    La technique de restructuration cognitive aide le patient à se séparer de ses pensées irrationnelles. Nous travaillons sur des schémas de pensée rationnels, la visualisation et la reconstruction de schémas de pensée, réfutant les pensées irrationnelles et l’exposant le patient à ses peurs.
  3. Technique de manipulation
    Cette dernière étape s’applique aux patients qui utilisent déjà le schéma de la pensée rationnelle mais qui sont toujours inconsciemment bloqués. On utilise l’hypnose, les techniques de relaxation, la méditation et les techniques de respiration.

À qui s’adresse la thérapie rationnelle émotive?


La thérapie rationnelle émotive est efficace pour la dépression, les tendances suicidaires, le stress, le stress post-traumatique, les troubles anxieux, les attaques de panique, la phobie sociale, l’agoraphobie et autres phobies, le bégaiement, la toxicomanie, le trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive, l’insomnie, les problèmes conjugaux, l’autisme et les problèmes de comportement chez les enfants.


AlbertEllis.org

Related Post

The content of this page is protected by the Digital Millennium Copyright Act (DMCA) © A.Perez OÜ 2020